onderwijs in Oeganda

Parce que tout le monde a droit à l’éducation, même en Ouganda…

Share

Publié le 16 octobre 2018 par Isabel Van Goethem dans Do Good

17 octobre, Journée mondiale de lutte contre la pauvreté. Nous n’y pensons pas toujours, mais beaucoup d’entre nous, moi y compris, peuvent se permettre de ne pas compter chaque euro pour s’en sortir en fin de mois. Emmener ses enfants dans une école de qualité tous les jours, partager un repas chaud et sain tous les soirs… Ce qui est évident pour beaucoup ne l’est malheureusement pas pour d’autres. Malheureusement, ce triste constat est une réalité ici et ailleurs.

Prendre soin les uns des autres

Chez Torfs, une entreprise familiale, nous veillons les uns sur les autres, ainsi que sur la société dans laquelle nous vivons. C’est dans nos gênes. C’est pourquoi Torfs fait un don annuel de 250 000 € à des associations caritatives. La somme la plus importante est affectée à la collaboration structurelle avec nos partenaires sociaux habituels. Nous consacrons 100 000 € à notre Torfsfonds, un fonds destiné à financer des projets auxquels participent personnellement nos clients et collaborateurs.

Parmi tous ces projets, il y a également de nombreuses initiatives qui luttent contre la pauvreté. L’un de nos partenaires réguliers est Bond zonder Naam. Avec sa het Kansenhuis (« maison des chances ») Bond zonder Naam donne un coup de main aux personnes défavorisées habitant en Belgique.

M-Lisada

À l’étranger, nous soutenons notamment M-Lisada, un refuge pour les enfants des rues à Kampala, en Ouganda. L’organisation a été fondée en 1996 par huit enfants des rues qui ont vu dans la musique un moyen de construire un avenir nouveau et différent. Alors qu’en Belgique, la pauvreté est souvent cachée, elle est très visible en Ouganda. En mai 2016, ma collègue Christie et moi avons pu le constater de nos propres yeux. Nous y retournerons fin octobre.

M-Lisada
M-Lisada


Nous sommes si impatientes de revoir les enfants de M-Lisada ! Catherine aura-t-elle déjà terminé son livre ? Angel aura-t-il déjà un « sponsor » ? Gloria a-t-elle retrouvé son frère et sa sœur ? Timo et sa sœur Tracey ont-ils repris contact avec leur mère qui les a abandonnés ?

L'école Bombo

La raison de notre retour est l’inauguration officielle de l’école Bombo. M-Lisada a également pris conscience que l’éducation est souvent la seule voie vers une vie meilleure. C’est pourquoi ils ont commencé à construire leur propre école à Bombo, à 48 km de la capitale Kampala.

En avril, notre directeur commercial Yves (qui est personnellement impliqué dans le projet) nous a informés par e-mail que l’école ouvrirait officiellement pendant les vacances d’automne. Il aimerait que toutes les personnes concernées soient présentes. Christie et moi n’avons pas hésité un instant et avons décidé d’y aller de notre propre chef. J’aurais tellement aimé que mon fils aîné Daan (11 ans) vienne avec nous. Après notre dernier voyage, il m’a dit qu’il aimerait visiter l’Ouganda. Il était très enthousiaste quand je le lui ai proposé de nous accompagner. Il tient un journal chaque jour et voudrait ensuite partager son expérience devant son école. En août, Christie et moi avons reçu la confirmation que nous pouvions partir pour représenter Torfs, car c’est Torfs qui a rendu ce projet possible. Nous sommes très reconnaissantes envers Yves et envers Torfs pour cette immense opportunité. .

Ils ont travaillé très dur pour construire l’école. Ce qui était au départ un rêve deviendra bientôt réalité. Ce rêve est né il y a quelques années, lorsqu’une personne a fait don d’un terrain à M-Lisada. C’est ainsi que l’idée nous est venue : et si on construisait une école primaire sur ce terrain ? La suite, vous la connaissez… En avril de cette année, grâce au soutien financier de nombreux partenaires (dont Wereld Missie Hulp, l’école De Spreeuwen Mechelen, la fondation Spinoy et Chaussures Torfs) et à l’aide de bénévoles, la construction a pu commencer. Le 2 novembre prochain, la cérémonie d’ouverture aura déjà lieu. Deux classes, pouvant accueillir chacune 40 élèves, seront prêtes à être visitées par les enfants et les parents. Elles seront ensuite officiellement utilisées en février 2019, à la rentrée scolaire.

Bombo School

Anna goes to school

Outre M-Lisada et l’école Bombo, nous visiterons également d’autres projets. Par exemple, nous nous rendrons dans une école pour élèves sourds. Récemment, cette école a commencé à travailler avec le livret pour sourds « Anna goes to school », publiée par l’organisation CRANE. La CRANE, Children at Risk Action Network Uganda, est un réseau d’organisations, d’écoles et d’églises travaillant avec les enfants défavorisés dans la région de Kampala. Il y a quelques années, ils ont eu l’idée d’œuvrer en faveur des enfants sourds en Ouganda. C’est ainsi qu’est né « Anna goes to school ». La CRANE a soumis son projet de livre pour sourds à notre Torfsfonds en 2016. Depuis lors, il a reçu notre soutien à plusieurs reprises.

Anna goes to school


Et Daan, alors ? Je lui ai payé un billet d’avion avec grand plaisir et je me réjouis de visiter ces magnifiques projets avec lui et Christie.

Suivez-nous sur

title